Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

October 28 2014

11:23

February 04 2014

17:34

January 16 2014

20:55

Quand vous surfez à poil sur le Net, vous baisez avec la NSA.

Voilà à quoi cela revient de naviguer sur Internet sans protéger sa connexion par des moyens cryptographiques tels qu'un VPN (réseau privé virtuel, via le logiciel gratuit OpenVPN, par exemple).

Vous n'êtes pas couvert, donc visible, espionnable, vulnérable : votre connexion peut être bidouillée contre vous, détériorée, détournée, usurpée...

Cette formule m'a été inspiré par une conférence de Jacob Appelbaum lors du dernier congrès 30C3 du Chaos Computer Club fin 2013 ("To Protect And Infect, Part 2").

Voici ce qu'a dit ce chercheur indépendant en sécurité informatique (à 32'08'' dans la présentation) :
There was a joke you know: “When you download mp3's, you ride with communism” from the 90's, some of you remember this ? [Hu-hum.]
When you bareback with Internet, you ride with the NSA. [applaudissement du public] Or you're getting a ride, going for a ride...

Traduction :
Il y avait une blague dans les années 90 vous savez : « Quand vous télécharger des [fichiers musicaux au format] mp3, vous couchez avec le communisme », certain-e-s d'entre vous se souviennent de cela ?
Quand vous surfez non couvert sur Internet, vous baisez avec la NSA [agence de renseignements états-unienne, comprendre : espionnage]. Ou alors VOUS vous faites enfiler, vous allez la monter...


Si vous avez une formule plus percutante pour les no-cipherpunks, je suis preneur :)

September 08 2013

19:02

Hacker Tradecraft : Alternative TrueCrypt Implementations

Quelques autres intégrations logicielles du célèbre programme TrueCrypt qui permet de chiffrer un disque dur, une partition, une clef USB ou un simple conteneur plus petit en taille (comme une archive .7z, sauf que c'est chiffré au lieu d'être compressé).

June 28 2013

15:54

Quelques pistes pour se protéger de PRISM & consorts

Voici un copier-coller de la dernière partie d'un article par Bluetouff, spécialiste en sécurité informatique et auteur sur le magazine Reflets (www.reflets.info), blogue de référence dans le domaine de la surveillance de masse (= espionner des millions de personnes, comme un pays entier). Son article critique initialement un medium local et une entreprise qui affirme proposer une solution technologique "non soumise au Patriot Act qui garantit une totale confidentialité des données".

L'auteur donne quelques indices, tuyaux, MOYENS pour se parer de (conséquences de) l'écoute généralisée des réseaux. Ses conseils intègrent sûr du chiffrement (protection d'un message par la modification profonde mais réversible de sa forme, via une sorte de mot de passe nommé clef), mais notez bien que le chiffrement N'EMPÊCHE PAS l'interception des messages (c'est-à-dire la copie à la volée, en direct, sans modification), ni des paquets ou signaux qui circulent sur des réseaux de communication. Le chiffrement ne permet "QUE" de retarder leur décryptage ("décodage" illégitime vers la forme "en clair" du message, celle d'origine, par une personne qui n'est PAS la/le destinataire), quand la physique quantique ou ses applications permettra des puissances de calcul sans commune mesure avec celle des ordinateurs actuels, et donc la capacité à décrypter "rapidement" des messages chiffrés.

Voici donc ce que propose l'auteur.


[intertitre] PRISMproof ?

Avant que vous ne me posiez la question « alors comment on fait pour échapper à PRISM », je vais tenter de vous faire une (trop) brève réponse, elle n’est pas parole d’évangile mais elle ne vise qu’à vous donner des pistes, en fonction de vos activités (car il serait idiot de penser que nous avons tous les mêmes besoins et les mêmes exigences en matière de confidentialité, ce en fonction de nos activités) :

   -* Oui, on conserve ses données de préférence sur le territoire national et encore, tout dépend… Vous imaginez bien que nous n’irons par exemple pas héberger Reflets.info ni même ce blog chez Numergie (le cloud by Bull / Amesys [ http://reflets.info/category/sagas/bienvenue-chez-amesys/ ]), ou dans le cloud de Thales [ http://reflets.info/pnij-leak-la-plateforme-nationale-des-interceptions-judiciaires-ou-lhistoire-dune-fuite/ ].
   -* Oui on chiffre son trafic (et tout son trafic), oui on utilise un VPN, mais pas n’importe lequel, on choisi correctement son point d’entrée, son point de sortie (ce en fonction du contexte à protéger lors de vos activités en ligne). J’ai fais le choix de privilégier de l’ OpenVPN (L2TP, c’est la loose). Je privilégie également une PKIx509 en PFS (Perfect Forward Secrecy [ http://en.wikipedia.org/wiki/Perfect_forward_secrecy ]). Le PFS a une vertu : même si la clé master tombe dans les mains de la NSA, elle ne pourra pas déchiffrer tout le trafic, il lui faudra casser de la clé session par session… ce qu’elle ne manquera pas un jour de faire, sachez le !
   -* Non, on utilise pas son VPN pour aller superpoker tout son carnet de contact chez Facebook !
   -* On durci son navigateur, par exemple avec JonDoFox [ http://toonux.net/outils/jondofox-anonymat-proxy-tutoriel/ ] et en utilisant, au cul du VPN, un bridge TOR [ https://www.torproject.org/about/overview ], et des proxys différents pour les autres applications (mail, chat etc… que l’on chiffre également… OpenPGP [ http://www.openpgp.org/ ], OTR [ http://www.cypherpunks.ca/otr/ ] tout ça …)
   -* Pour une sécurité accrue, on recommandera l’utilisation de machines virtuelles, ce afin d’isoler les différents contextes liés à nos différentes activités (une vm sous GNU/Linux pour les mails, qui sort en Suisse, une vm pour bittorrent, qui sort en Suède, etc…)
   -* Oui c’est plus lent, mais vous apprendrez plein de choses passionnantes et vous corrigerez vos comportements en ligne pour gagner en confidentialité et en sécurité.
   -* Enfin, on gardera en tête qu’il n’y a pas de secret numérique éternel : toute donnée chiffrée sera déchiffrable un jour ou l’autre (les américains stockent le trafic chiffré [ http://www.forbes.com/sites/andygreenberg/2013/06/20/leaked-nsa-doc-says-it-can-collect-and-keep-your-encrypted-data-as-long-as-it-takes-to-crack-it/ ], et c’est bien dans le but de le déchiffrer un jour ! Pensez donc à l’anonymiser [ http://bluetouff.com/2010/10/05/anonymat-acte-1-vpn-et-hadopi-et-vous-vous-pensez-anonymes/ ])

D’une manière générale, ne croyez jamais un commerçant qui affirme vous rendre 100% anonyme sur le Net, c’est forcément un menteur. D’une manière générale ne croyez jamais une personne qui après 20 lignes pour vous expliquer PRISM conclura par « la preuve, j’ai moi même développé la solution qui garantie la confidentialité de vos données« , car ce dernier n’a non seulement rien prouvé, mais c’est très probablement un menteur. Et en matière de confidentialité, il y a certains pays ou ces menteurs peuvent finir avec des morts sur la conscience [ http://reflets.info/prism-entre-consternation-agacement-et-lassitude/ ]…

Enfin, ne croyez jamais un expert en sécurité qui sort les mêmes âneries qu’un ministre qui dépend de Bercy [ http://bluetouff.com/2013/06/16/prism-non-fleurpellerin-les-donnees-ne-naissent-pas-et-ne-meurent-pas-sur-des-serveurs-americains-elles-circulent/ ].

Un pourcentage non négligeable de la confidentialité se passe entre la chaise et le clavier, non sur un disque dur.


[fin de citation]

Source : http://bluetouff.com/2013/06/27/prism-itrust-ou-le-ibullshit-souverain-avec-du-ifud-dedans/ ;
Rappel de ma mise au point sur les bon termes du chiffrement : http://site.mathiaspoujolrost.net/information/termes-corrects-a-utiliser-en .

March 23 2012

17:26
1687 0ea9 600

Publi-communiqué pour « changer de regard » sur les pesticides, par l'UIPP.

Vendredi 23 mars 2012 dans Métro, édition Grand-Est (page 5).

September 29 2011

14:37

January 02 2011

11:32

June 07 2010

20:14

January 15 2010

14:36

December 09 2009

11:48

September 24 2009

11:23

August 25 2009

19:37

August 22 2009

06:47

Wikipédia:Demande de protection de page - Wikipédia

Page pour demander à un administrateur de protéger (figer) une page, qui peut être une page utilisateur.

August 21 2009

08:11

July 17 2009

09:16

Comment chiffrer ses courriels

Tutoriel pour chiffrer (et non crypter) ses courriels, par chiffrage asymétrique, dans Thunderbird par exemple.

May 13 2009

21:27
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl